120 ans d'autopassion : conférence sur l'automobile soviéto-russe le 21 avril



120 ans d'autopassion : conférence illustrée de Yannick Harrel sur l'histoire de l'automobile soviéto-russe


Le jeudi 21 avril à 20h au Consulat général de Russie, 6, place Brant à Strasbourg,

Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles, sur inscription indispensable auprès de Vanessa Brosius : vanessa.brosius@gmail.com ou tél : 06 61 82 40 48

Objet de passion ou enjeu économique majeur, l'automobile est un sujet central de société
avec une histoire plus que centenaire que Yannick Harrel retrace en plusieurs chapitres
passionnants et illustrés. Il évoquera la naissance en 1896 de l'automobile russe et les
pionniers (Russo-Balt) ainsi que les premières courses, l'ère soviétique avec le complexe
automobile de Togliatti et le partenariat avec Fiat, l'alliance franco-russe automobile
avec Renault, il parlera de représentation de l'automobile dans l'imaginaire soviéto-russe,
du retour du Grand prix à Sotchi et ne manquera pas de faire découvrir des modèles
stupéfiants et expérimentaux.

La conférence sera suivie d'un verre de l'amitié durant lequel il sera possible d'acquérir et de se faire dédicacer le dernier ouvrage de Yannick Harrel "Automobiles 3.0" aux éditions Nuvis.

Yannick Harrel est expert et professeur de cyberstratégie à l'ISEG Business & Finance School de Strasbourg, il intervient aussi à l'École Nationale d'Administration et aux Écoles Saint-Cyr, il a en outre participé à l'invitation du Conseil de l'Europe aux deux premières éditions du Forum de la Démocratie sur les problématiques contemporaines du numérique. Il a étudié à l'Institut Pouchkine de Moscou puis a été diplômé en droit de l'Université Yaroslav le Sage à Veliky Novgorod avant de travailler pour un cabinet d'avocats à Saint-Pétersbourg. Au travers de deux ouvrages devenus des références, il a traité de la Cyberstratégie russe et des Cyberstratégies économiques et financières (2ème édition) chez l'éditeur Nuvis. Amateur du monde automobile, de ses évolutions et du rapport aux technologies numériques, il vient d'écrire un ouvrage novateur intitulé « Automobiles 3.0 » toujours chez Nuvis où la Russie trouve place dans le développement.



Crédit photo : Dmitri Lazarev

Commentaires